Nov
20
19

Le mariage d’Anne-Charlotte & Mathieu

Le mariage d’Anne-Charlotte & Mathieu
à la mairie de St Pol de Léon et au Manoir de Penfao à St Thégonnec

Mariage sous la pluie, photos réussies ! 

Il pleuvait ce jour là … rien de très original en Bretagne me direz-vous. Tous mes clients espèrent un grand soleil, moi leur photographe, moins. Comme je l’ai déjà dit précédemment, le soleil est le pire ennemi du photo-journaliste social car trop de lumière aura tendance à desservir son travail. Les visages seront surexposés, le vert de la pelouse se réfléchira sur la robe de la mariée et les images auront quelque chose de plat. Enfin en tout cas ce n’est pas ma tasse thé. La pluie c’est chiant, ça mouille l’objectif et ça perle sur les photos. Un ciel gris c’est top car les nuages font office de softbox (un jouet de photographe), ce qui a tendance à diffuser harmonieusement la lumière et à l’adoucir. Ce reportage en est l’exemple parfait.

 

Le mariage en quelques mots

Les préparatifs de la mariée se sont déroulées dans un gîte loué par sa maman. Il n’y avait pas beaucoup de place mais les murs blancs reflétaient sympathiquement la lumière de l’extérieur. Les préparatifs du marié se sont déroulés chez ses parents à quelques pas de la mairie de St Pol de Léon. Cette mairie est visuellement très intéressante de part ses espaces, ses boiseries et sa lumière. Et heureusement d’ailleurs, car dehors il pleuvait à torrent et nous avons du faire les photos de mariés et les photos avec les proches à l’intérieur. La cérémonie laïque et le cocktail eurent lieu au Manoir de Penfao à Saint Thégonnec. La décoration florale fut assurée par Morgane d’Ultraviolette, que les mariés avaient choisi sur mes conseils et ils ne furent pas déçus. L’animation et les jeux furent assurés d’une main de maître par Régis l’Ancien de Le Complice.

 

Raconter votre histoire

Grâce à mon expérience de photo-reporter et de journaliste reporter d’images, je couvre chaque mariage de façon journalistique afin de documenter au mieux cette journée. Pour faire plus simple, disons que j’appréhende chaque reportage comme si je devais le publier en roman photo. La technique étant de couvrir tous les angles d’une scène comme par exemple avec les champs / contre-champs lors d’un échange de regards, d’une discussion, d’une rigolade. Tout cela pour faire en sorte que les mariés, leurs proches, mais aussi toutes les personnes étrangères à cette journée puissent comprendre ce qui s’est passé et comment cela s’est passé. Voilà pourquoi mes images, que ce soit en photo comme en vidéo, paraissent toujours aussi explicites et que si l’une ne l’est pas forcément, celle qui la précède ou celle qui la suit, aidera à la compréhension de la scène. Lors d’une journée de mariage, je couvre toutes les actions qui se déroulent autour des mariés bien entendu, mais pas que. C’est souvent ce qui plaît aussi à mes clients, les mariés. Le fait de pouvoir revivre leur mariage et surtout de découvrir des scènes dont ils n’étaient pas au courant. Et pour qu’ils puissent apprécier ces scènes ils doivent pouvoir les comprendre, c’est cela qui fait la force d’une bonne narration. On ne peut pas s’improviser storyteller, il faut avoir fait une école de cinéma ou de journalisme et je ne regrette pas de l’avoir fait.

 

 

PRECEDENT
SUIVANT
TYPE AND HIT ENTER